Violence conjugale : l'auteur des coups mortels devra répondre d'homicide volontaire

homicide PorrentruyL’homme qui a frappé son épouse à mort dimanche à Porrentruy devra répondre d’homicide volontaire. Il a été placé en détention préventive. C'est vers 7 heures lundi matin que la police alertée par le mari violent a découvert la femme morte dans son lit. La victime était âgée de 26 ans. L'époux a reconnu les faits mais conteste avoir eu l'intention de tuer, c’est ce qui est ressorti de l’audition menée par Jean Crevoisier, le juge d'instruction chargé du dossier. La dispute s'est déroulée dimanche après-midi mais la jeune femme n'est pas morte sur le coup. Le mari n'a pas utilisé d'arme. L'autopsie devra révéler les causes de cette mort violente, notamment s'il y a eu strangulation. Des médecins de l’institut médico-légal de Lausanne ont procédé aux examens. Le juge d’instruction a encore précisé que ce drame de la violence conjugale n'était pas lié à un «événement extraordinaire», sans donner davantage de détails. Le jeune couple suisse, sans enfant, n'avait aucun antécédent judiciaire. /cg + pb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.