L’arc-en-ciel blanc d’Akira Yoshimura

Couverture du livre L’arc-en-ciel blanc d’Akira Yoshimura

La chronique de Mei-mei

Après Nakajima Atsushi et Haruki Murakami, Mei-mei reste au Japon pour nous parler d’un monstre de la littérature peu connu en dehors de son pays : Akira Yoshimura.

12.04.2012 - 09:34
Actualisé le 12.04.2012 - 09:34