Assurances : prudence avec les modèles alternatifs

stethoscope

La FRC veut des modèles plus simples

Economiser sur ses frais d'assurances maladie en choisissant des modèles alternatifs peut parfois s'avérer être une fausse bonne idée. En effet, si ces modèles permettent une réduction de prime, il faut être extrêmement attentif à en respecter les conditions, faute de quoi les factures peuvent être renvoyées à charge des assurés. Pour la Fédération Romande des Consommateurs, les modèles alternatifs actuels sont souvent trop complexes et les assurés pas assez avertis des conditions. Elle plaide pour une simplification et rappelle aux assurés d'être vigilants. Format A3 a reçu Joy Demeulemeester, responsable politique et santé à la FRC.

24.11.2015 - 09:25
Actualisé le 24.11.2015 - 09:38