Les Franches-Montagnes natures et sportives

Il a réalisé en une journée ce que nous ferions en quelques jours ou même plus… Gérard Chaignat est un amoureux de sport et de nature, et à la fin du mois d’août 2015, il a réalisé un parcours multidisciplinaire en pratiquant du VTT, du parapente, de la marche, de l’escalade de la nage et du canoë entre autres…

Gérard Chaignat devant les images de son film Gérard Chaignat devant les images de son film "Franches-Défi"

Joli parcours dans les Franches Montagnes et dans les côtes du Doubs, du Noirmont au Theusseret puis remonter à Monfaucon, La Chaux-des-Breuleux, les Emibois, des endroits magnifiques pour pratiquer le sport en pleine nature.

Gérard Chaignat à hauteur de Blanche-Eglise Gérard Chaignat à hauteur de Blanche-Eglise

Pour  Gérard Chaignat, c’est un bonheur qu’il souhaite faire partager à travers un film intitulé Franches-Défi, en images, le récit d’une journée particulière dans des paysages d’exception. Il nous dit comment est née cette idée…

Toutes les disciplines en pleine nature...

En canoë sur le Doubs En canoë sur le Doubs

Plusieurs disciplines et non des moindres, de la marche, vtt, canoë, une importante dénivellation… mais pour Gérard Chaignat le but n’est pas de mettre en avant le défi sportif, mais plutôt la redécouverte de la région. C’est le cas avec son film « Franches Defi » à découvrir dès la semaine prochaine. Mais une journée sportive comme celle-ci se prépare longtemps à l’avance…

Une bonne préparation

Gérard Chaignat en spéléo Gérard Chaignat en spéléo

Le film est à découvrir mercredi 18 janvier à 20h au Cinélucarne au Noirmont, mardi 24 janvier à 20h au Cinématographe à Tramelan et mardi 31 janvier à 20h au cinéma La Grange à Delémont… L’entrée est libre, une collecte est effectuée à la sortie pour soutenir des projets humanitaires puisque Gérard Chaignat a l’occasion de côtoyer des migrants et leurs consacre un tout petit peu de ses loisirs… L’argent récolté devrait permettre de concrétiser ces projets et aider ainsi ces populations à vivre dignement au pays plutôt que d’alimenter une migration forcée déstabilisant autant les pays d’origine que de destination !

Gérard Chaignat Gérard Chaignat


Actualisé le