Spartiates à Marseille

Yvan Sorel dans Spartiates Yvan Sorel dans Spartiates

Le respect et les baffes

Lorsque Marseille a été nommée capitale de la culture europèenne en 2013, ça n'a pas changé grand chose dans les quartiers nords, délaissés et en proie à un climat de violence régulier. C'est dans ce contexte d'abandon social qu'Yvan Sorel, champion de boxe et de MMA (Mixed Martial Arts), a pris sûr lui d'entraîner et d'éduquer les jeunes. Une éducation faite de cours de combat, de lignes à recopier et de baffes quand on ne respecte pas le code d'honneur, de respect et de victoire en vigeur dans la Team Sorel. Le réalisateur gevenois Nicholas Wadimoff nous plonge dans l'univers de ces spartiates modernes.

"Spartiates" de Nicholas Wadimoff, Prix de Soleure 2015

Spartiates, comme dans 300 ?

La caméra, on l'oublie ?

27.04.2015 - 09:04
Actualisé le 27.04.2015 - 09:40