Trop de plastique dans les océans

« Race for Water » est une fondation Suisse dont l’objectif est de récolter les déchets plastiques qui sont déversés dans les océans pour les revaloriserDurant une année, ils ont effectué un travail important à bord d’un catamaran qui a sillonné les océans pour uneexpédition  inédite « Race for Water Odyssée »

Déchet plastique Déchet plastique

Des études ont été réalisées et prouvent que si nous ne gérons pas les déchets plastiques au plus vite, en l’an 2050, il y aura plus de déchets plastiques que de poissons dans les océans. Une constatation plutôt inquiétante.

Plastique dans les océans Plastique dans les océans

La fondation "Race for Water" tente donc de trouver des solutions réalistes pour stopper ce fléau. Nettoyer les océans et éliminer les plastiques paraît tout à fait utopique, mais il existe une solution que la fondation a mise au point avec des collaborateurs scientifiques : transformer les déchets plastiques en énergie électrique. Marco Simeoni, président de la fondation Race for Water nous dit d’abord comment nous en Suisse nous sommes concernés par le problème de déchets plastiques dans les océans. Préserver l'eau est primordial ! Où que l'on soit sur la terre.

Marco Simeoni, président de "Race for Water"

Marco Simeoni, président de Race for Water Marco Simeoni, président de Race for Water

Frédéric Sciacca est conseiller scientifique principal pour la fondation "Race for Water." Il nous parle des solutions élaborées par les différents membres de cette fondation pour utiliser les déchets plastiques afin qu’ils ne soient pas déversé dans des poubelles à ciel ouvert…

Frédéric Sciacca, conseiller scientifique

08.03.2016 - 10:52
Actualisé le 08.03.2016 - 10:52