Véronique Châtel, une neuchâteloise à Paris

En 1984, alors qu’elle étudiait encore à l’Université de Neuchâtel, elle rêvait de théâtre et de monter à Paris, et c’est à RTN qu’elle fait ses premières émissions et qu’elle crée un personnage de Pénélope, animant une émission très intimiste le samedi soir…

Véronique Châtel Véronique Châtel

Aujourd’hui Véronique Châtel est journaliste indépendante, écrit des articles, notamment pour la Liberté de Fribourg, et a fait publier quelques livres, dont « Je vous trouve si belle… » où elle évoque les professionnels qui travaillent dans des maisons de retraite, et trouvent très belles les personnes âgées dont ils s'occupent.

On s’est retrouvé il y a quelques semaines à Paris, au Café Mode, un petit café à deux pas des studios d’Europe 1, endroit que Véronique Châtel connait très bien. Elle nous raconte son arrivée à Paris en automne 1984, il y a presque trente ans.

Premiers pas à Paris

Retour à Paris, à la rue François 1er, nous continuons de découvrir le parcours de Véronique Châtel, une neuchâteloise devenue journaliste libre à Paris il y a 30 ans, après avoir passé par les studios d’RTN à la rue de l’Hôpital à Neuchâtel. Elle découvre Paris avec un micro à la main, allant à la rencontre de personnes devenues banales pour les habitants de cette grande métropole…

Le goût des reportages et des rencontres

24.02.2014 - 08:16
Actualisé le 24.02.2014 - 08:38