Repensez le don d'organes

Swisstranplant - don d'organes

76% des Suisses seraient « plutôt » et « sûrement » favorable à un passage au consentement présumé dans le don d’organes. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par gfs.bern ag et lancée par Swisstransplant.

Pour mieux comprendre de quoi il s’agit et quels sont les enjeux, La Matinale a reçu le docteur Franz Immer, directeur de Swisstransplant.

Actuellement, le don d’organes se fait uniquement sur consentement, inscrit au registre du don d’organes. Séverine et Nadia ont demandé au Dr. Franz Immer ce qui lui dérange dans cette manière de procéder ?


Actualisé le