Plein les yeux: beau clin d'oeil

C'est au travers de "She works hard for the money" (1983) que Donna Summer a rendu cet hommage à Onetta, une femme qui cumulait les petits boulots.

Elle l'a rencontrée dans un restaurant de Los Angeles. Donna Summer, en descendant aux toilettes, constate que la personne responsable de la propreté des lieux fait une petite sieste. Donna la réveille et la femme lui raconte alors qu’elle est obligée d’avoir deux métiers pour vivre décemment et qu’elle est donc épuisée. Donna Summer écrit alors les paroles de la chanson "She Works Hard for the Money" en 20 minutes, le soir même. Et elle invite ensuite Onetta, la jeune femme des toilettes à faire partie de la photo au dos de l’album.


Actualisé le