Prévoyance 2020: notre débat

Dimanche 24 septembre, les Suisses devront voter sur la réforme des retraites Prévoyance 2020. Place publique ouvre le débat

 Place publique, votre magazine d'actualité de l'Arc jurassien

Dimanche 24 septembre, les citoyens suisses sont appelés aux urnes pour décider de l’avenir de leurs retraites. La réforme Prévoyance vieillesse 2020 doit permettre de garantir le financement des rentes AVS et du deuxième pilier pour la prochaine décennie.

Un financement menacé en raison notamment du vieillissement de la population et de l’arrivée d’un nombre important de rentiers issus de la génération du baby-boom. De plus, l’espérance de vie ne cesse d’augmenter. Enfin, les rendements des capitaux sur les marchés sont faibles, ce qui met les caisses de pension sous pression.

Pour contrer ces difficultés, la réforme Prévoyance 2020 propose plusieurs mesures dont les principales sont le relèvement de l’âge de référence à 65 ans pour la retraite des femmes, une hausse de la TVA, une baisse des rentes du deuxième pilier induite par la baisse du taux de conversion minimal ou encore l’augmentation des nouvelles rentes AVS de 70 francs par mois.

S'agit-il d'un bon compromis ou d'une réforme incomplète ou injuste pour certaines catégories de population? Place publique ouvre le débat avec ses invités:

  • Jacques-André Maire, conseiller national PS NE
  • Manfred Bühler, conseiller national UDC BE
  • Guite Theurillat, secrétaire suisse de l'AVIVO et membre du CS-POP JU
  • Roberto Peres, directeur régional de Pro Senectute Biel Bienne Seeland
  • Florian Nemetti, directeur de la CNCI
  • Blaise Clerc, vice-directeur de la Société suisse des entrepreneurs

Place publique, une émission proposée par Gabriel de Weck. /gwe


Actualisé le