Les jeunes socialistes s'opposent à AGGLOlac

Les jeunes socialistes de Bienne ne veulent pas d’AGGLOlac. Ils ont pris position contre le ...
Les jeunes socialistes s'opposent à AGGLOlac

Le parti biennois estime que le projet tel qu'il est prévu est trop élitiste et ne vise qu'à maximiser les profits

Le projet AGGLOlac fait craindre le pire aux jeunes socialistes biennois Le projet AGGLOlac fait craindre le pire aux jeunes socialistes biennois

Les jeunes socialistes de Bienne ne veulent pas d’AGGLOlac. Ils ont pris position contre le projet de quartier qui doit voir le jour au bord du lac de Bienne, sur le territoire de Nidau. Le parti estime que la vente à Mobimo SA d’un « des meilleurs terrains publics » de la ville de Bienne se traduira par une « volonté de maximisation des profits aux dépens du contrôle démocratique du sol ». Ils soutiennent une motion qui exige que la parcelle ne soit pas vendue mais tout au plus mise à disposition par l’octroi d’un droit de construction. Les Jeunes socialistes redoutent aussi une transformation profonde de la ville de Bienne.

Le parti estime qu’un mélange des classes sociales au sein d’AGGLOlac est peu probable, car les loyers devraient être relativement élevés. Il y a donc un risque de créer un espace réservé aux nantis, comme cela se passe dans de nombreuses villes de Suisse. La population perdra par ailleurs une grande partie des espaces libres du bord du lac, et les accès seront plus restreints, ajoutent les jeunes socialistes. Ils craignent aussi que l’implantation d’un quartier résidentiel pour gens aisés ne provoque une perte d’animation, ce type de structure étant propice aux plaintes généralisées contre les nuisances sonores. A cela s’ajoute le risque de voir ce quartier se transformer en ville fantôme, et de rappeler que de précédents projets de Mobimo peinent à se remplir, comme une tour de luxe construite à Zurich.

En conclusion, les jeunes socialistes ne s’opposent pas à une densification de Bienne, mais souhaitent un projet qui soit façonné par et pour la population, et qui reste accessible à tous. C’est pourquoi ils invitent les PS de Bienne et Nidau, ainsi que la population, à s’opposer à AGGLOlac. /ast+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus