Antoine Flück range son accordéon

Triste nouvelle pour les amateurs de musique folklorique jurassiens. Antoine Flück a définitivement perdu l’un de ses doigts. L’accordéoniste du Peu-Péquignot est en convalescence depuis une dizaine de jours au CHUV à Lausanne, où les médecins ont tenté de soigner le membre arraché dans un accident de travail. Mais rien n’y a fait. La greffe n’a pas pris et le musicien a dû être amputé lundi.

Antoine Flück ne perd pas son optimisme pour autant, ni son humour. Il se concentre pour l’instant sur sa santé et son travail. Mais il ne compte pas abandonner la musique, quitte, s’il ne parvient pas à trouver de solution, à jouer en accompagnement ou à se mettre au clairon. /iqu

01.03.2011 - 11:04
Actualisé le 01.03.2011 - 11:04

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus