Une femme à la tête de l’Emulation

La Société jurassienne d’Emulation désigne la première présidente de sa longue histoire. Réunie samedi à Tramelan, l’assemblée générale a nommé l’Imérienne Marcelle Roulet pour succéder à Pierre Lachat. C’est également la première fois que l’Emulation place un membre issu du Jura bernois à sa tête.
 
Neuchâteloise d'origine, Marcelle Roulet fait partie du comité de la SJE depuis 1992. Elle occupait jusqu’ici la fonction de vice-présidente. L’Imérienne ambitionne de mieux faire connaître l’Emulation dans le Jura bernois.

Lors de son assemblée, la SJE a également adopté une «Déclaration interjurassienne» dans laquelle elle salue le travail institutionnel réalisé par l’AIJ et approuve les conclusions de son rapport final. /fra


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus