Moutier doit pouvoir choisir son destin

Le Gouvernement jurassien ne veut pas d'un vote "alibi" sur la Question jurassienne. Il souhaite que la ville de Moutier puisse rejoindre seule si elle le veut le canton du Jura. Un scénario que le Conseil-exécutif bernois rejette. Lors de la présentation du rapport sur la reconstitution de l'unité du Jura, le Gouvernement jurassien a fait part de sa réaction jeudi, suite aux prises de position du Conseil du Jura bernois et du Conseil-exécutif bernois (qui préconisait une votation en 2013) le 27 mai.

En organisant une consultation populaire, le gouvernement estime qu'il prend le risque qu'une majorité des citoyens du Jura bernois rejette la création d'un canton. «Nous estimons en corollaire que le Conseil-exécutif ne peut refuser que certaines communes puissent se décider démocratiquement de quitter le canton de Berne», estime la ministre Elisabeth Baume-Schneider.

Pour le canton du Jura, il faut prévoir la possibilité d'une consultation en deux phases: d'abord à l'échelle régionale, puis à l'échelle locale des communes qui en feront la demande. L'exécutif bernois exclut toute solution communaliste et souhaite que le Jura bernois vote en bloc. /rce+ats


Actualités suivantes

Articles les plus lus