Peu d'enthousiasme pour la fusion dans le Vallon de St-Imier

La fusion n’a pas le vent en poupe dans le Vallon de St-Imier. Le sondage mené auprès des exécutifs des dix communes concernées par le projet de rapprochement révèle un manque d’intérêt pour cette solution.
 
La majorité préfère s’en tenir aux collaborations intercommunales. Sept communes ont pour l’instant retourné le questionnaire adressé par les maires de Cormoret, Cortébert et Courtelary, qui portent le projet de rapprochement.
 
Cinq d’entre elles ont manifesté la volonté de collaborer, sans toutefois évoquer la fusion. Les trois maires vont se réunir la semaine prochaine. La suspension du processus est envisagée. /fr

13.11.2009 - 12:00
Actualisé le 13.11.2009 - 12:00

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus