L’UDC biennoise en quête de huit cents signatures

Il reste sept jours à l’UDC de Bienne pour réunir quelque huit cents signatures. La section a fait le point lundi après-midi sur son référendum qui vise à permettre à tous les partis de briguer un siège vide au Municipal et non pas seulement au parti à qui appartenait le fauteuil. Pour rappel, en démissionnant, le socialiste et maire de Bienne Hans Stöckli laisse une place vide, qui revient aujourd’hui à l’un de ses camarades de parti. L’UDC biennoise a réuni pour l’heure 2200 signatures. Il lui en faut 3000 pour pouvoir déposer son texte à la Chancellerie. Le président de la section juge le résultat obtenu jusqu’ici impressionnant. "Huit personnes sur dix signent notre texte", affirme Adrian Dillier. /lba

13.09.2010 - 17:20
Actualisé le 13.09.2010 - 17:20

Actualités suivantes

Articles les plus lus