Christian Vaquin relance l'idée d'une co-présidence de l'AIJ

Une présidence de l’AIJ alternée entre les délégations bernoise et jurassienne. Christian Vaquin demande au Conseil-exécutif ce qu’il pense de cette option dans le cadre de la succession de Serge Sierro à la présidence de l’Assemblée interjurassienne.
 
L’Accord du 25 mars 1994 prévoyait dans un premier temps une présidence neutre et externe, puis dans un deuxième temps un système de présidence alternée entre les délégations bernoise et jurassienne.
 
La Conférence tripartite, composée de la Confédération, du canton de Berne et du Jura, a jusqu’à maintenant toujours refusé d'instaurer le second système. Le député veut connaître le point de vue actuel du gouvernement bernois.
Sa demande sera présentée au Grand Conseil  lors de l'heure des questions le 23 mars prochain. /mri


Actualités suivantes

Articles les plus lus