Tensions autour de l'avenir de l'usine Junker

Usine JunkerL’ancienne usine Junker à Moutier au cœur de discussions tendues entre le Musée du Tour automatique et le Pantographe. Le collectif culturel prévôtois occupe gratuitement depuis 2007 les locaux industriels, qui appartiennent à Tornos.
 
Le fabricant de machines-outils a fait une promesse de vente orale au Conseil de fondation du musée pour fin 2012, mais souhaite tout de même trouver un compromis pour le Pantographe.
 
Les discussions, menées depuis une année déjà sous la médiation de Tornos, n’ont pas abouti. Les différentes solutions envisagées ne satisfont ni le collectif ni les responsables du musée, qui souhaitent développer leurs activités dans l’usine.
 
Les membres du Pantographe soulignent qu’un déménagement entraînerait la mort de leur collectif. /fra

15.09.2010 - 12:04
Actualisé le 15.09.2010 - 12:04

Actualités suivantes

Articles les plus lus