Le CAF manifeste son inquiétude concernant la préfecture de Bienne

Le Conseil des affaires francophones réitère sa demande de garanties pour préserver au-delà du 17 mai, le bilinguisme de la préfecture de l’arrondissement de Bienne. Pour le CAF, quatre garanties doivent être prises en comptes par le canton: un poste permanent et indépendant de préfet suppléant dont la langue est le français; la garantie d’un poste de juriste de langue maternelle française à 50% et un renforcement du personnel romand, dans la nouvelle préfecture. Le CAF exige également, des documents publiés dans les deux langues, et traduits rapidement.
Ces doléances vont être aussi transmises au Conseil-exécutif. /ame

18.03.2009 - 17:09
Actualisé le 18.03.2009 - 17:09

Actualités suivantes

Articles les plus lus