Les tireurs biennois bientôt orphelins de leur stand de tir

L'installation des Champs-de-Boujean va fermer ses portes à la fin de l’année. Pendant cinq ans, près de 1100 astreints au tir et membres de sociétés seront redirigés vers les infrastructures d’Ipsach et de Sonceboz. Le Conseil municipal de Bienne souhaite réhabiliter le stand de la Montagne de Boujean. Un parlementaire biennois, lui, propose d’en construire un nouveau à la Mine d’Or, à la lisière de la forêt. Aucune de ces solutions de rechange ne fait l’unanimité. A Sonceboz, on discutera demain soir de l’organisation future des tirs, en prenant compte du contingent biennois. /fr

11.09.2007 - 16:20
Actualisé le 11.09.2007 - 16:20

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus