Un journaliste anti-corruption arrêté pour corruption au Vietnam

Un journaliste d'investigation vietnamien, connu pour ses enquêtes ayant mis en lumière la corruption dans le pays communiste, a été arrêté sous l'accusation d'avoir reçu des pots-de-vin, a indiqué la presse officielle jeudi. Deux pigistes ayant travaillé avec lui ont également été interpellés.

Vo Thanh Tung, 31 ans, qui travaille pour le journal "La loi" du Département de la Justice de Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon, sud), aurait été vu recevoir de l'argent du propriétaire d'un bar, a précisé le quotidien "Tuoi Tre".

La police a arrêté Tung et fouillé sa maison, confisquant "une matraque, un taser, des menottes, des ordinateurs, appareils photos et documents", a ajouté le journal.

Le journaliste, régulièrement salué pour son travail d'investigation, avait gagné en juin un prix de la presse de Ho Chi Minh-Ville pour une série d'articles sur des policiers de la circulation acceptant des pots-de-vin de chauffeurs de camions et de bus. Son journal a confirmé son arrestation dans un court article, sans autre précision.

Mauvais élève

Le Vietnam, où journaux et télévisions sont contrôlés par l'Etat, est classé à la 172e place sur 179 dans le dernier index de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF).

Quelques journalistes travaillant pour la presse officielle ont tenté ces dernières années de dévier de la ligne officielle dans leurs reportages, mais ils sont sous constante pression des autorités et risquent la prison s'ils vont trop loin.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus