Marchés financiers en 2006: rendement des actions acceptable (UBS)

ZURICH - Après une année 2005 largement euphorique pour les actions européennes, 2006 marquera un retour au réalisme, selon les dernières perspectives de l'UBS. Le plus souvent inférieurs à 10 %, les rendements attendus sont néanmoins qualifiés d'"acceptables". Dans un communiqué publié jeudi, l'établissement fonde son analyse prudente sur le constat de la poursuite du ralentissement conjoncturel aux Etats-Unis. La consommation va maintenant s'y essouffler. Et l'Asie et l'Europe n'arriveront pas à se démarquer totalement de cette tendance, affirme l'UBS. Reste que si la tendance est plutôt au tassement de la croissance, le numéro un bancaire suisse met aussi en avant le fait que "les risques des marchés financiers semblent devoir rester quantifiables". Il justifie son optimisme par la stabilisation du prix du pétrole, la maîtrise de l'inflation et des taux d'intérêt américains dont la hausse arrive à son terme. /ATS


Actualités suivantes