Andreas Meyer: les retards doivent avoir un effet sur les salaires

Les retards des trains doivent se répercuter sur le portemonnaie des employés des CFF, selon le patron de l'ex-régie fédérale Andreas Meyer. Le but à long terme est de pouvoir attribuer chaque retard à son responsable à l'intérieur de l'entreprise."Nous pouvons ainsi créer de la pression afin de réduire les retards", a indiqué Andreas Meyer. Chaque employé devrait savoir lequel de ses actes a conduit à quel délai et combien de personnes ont été touchées. /ATS

12.07.2009 - 09:32
Actualisé le 12.07.2009 - 09:32

Actualités suivantes

Articles les plus lus