Les banquiers suisses ne veulent plus de fonds non déclarés

Patrick Odier ne veut plus tolérer d'argent non déclaré sur des comptes bancaires suisses. "Nous devons introduire un modèle basé sur l'honnêteté fiscale lorsque nous acceptons de nouveaux fonds", explique le président de l'Association suisse des banquiers (ASB).Les détails de la réglementation ne sont pas encore élaborés, a précisé le banquier privé genevois dans une interview parue dans la "NZZ am Sonntag". Il se pourrait par exemple que les clients doivent s'engager par écrit afin de stipuler qu'ils ont bien déclaré leur argent au fisc, avance-t-il en guise de piste. /ATS


 

Actualités suivantes