L'été ne s'annonce pas rose pour le tourisme en Suisse

Un franc fort et des pays européens en mauvaise posture économique: l'été ne s'annonce pas rose pour le tourisme en Suisse. Afin de remédier à cette situation, Suisse Tourisme lance la campagne estivale la plus chère de son histoire et mise sur les voyages urbains.La campagne est budgétée à 48 millions de francs, a indiqué vendredi le directeur de Suisse Tourisme, cité dans un communiqué. Un guide touristique de 80 pages proposera des visites de 23 villes helvétiques. /ATS

15.04.2011 - 10:54
Actualisé le 15.04.2011 - 10:54

Actualités suivantes