Chômage partiel: l'USS veut une prolongation de la durée maximale

Face à la situation économique, l'USS demande à la ministre de l'économie Doris Leuthard une nouvelle prolongation de la durée maximale du chômage partiel. Le syndicat appuie l'appel des gouvernements de l'Arc Jurassien de faire passer le délai actuel de 18 mois à 24 mois."Le chômage partiel a permis de maintenir de nombreux emplois durant l'actuelle crise", a indiqué l'Union syndicale suisse. Sa prolongation à 18 mois, décidée par le Conseil fédéral au 1er avril 2009, y a beaucoup contribué, a ajouté la centrale syndicale qui souligne l'importance de continuer à miser sur ce moyen pour sauver des emplois. /ATS


 

Actualités suivantes