Le Tribunal administratif fédéral rejette tous les recours au CEVA

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) donne son feu vert à la future liaison ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse (CEVA). Il lève les oppositions des voisins. Un ultime recours au Tribunal fédéral (TF) pourrait retarder le début des travaux.Long de 13,7 km, le tracé du CEVA a suscité une soixantaine d'oppositions. Certaines ayant été écartées ou d'autres radiées, il en restait encore 22, dont celles des habitants du quartier de Champel, sous lequel passera l'un des tunnels. /ATS

16.06.2011 - 19:20
Actualisé le 16.06.2011 - 19:20

 

Actualités suivantes