Crise: le chef du Seco Jean-Daniel Gerber tempère le débat

Jean-Daniel Gerber lance un appel à la modération dans le débat sur les programmes de relance conjoncturelle. On ne peut pas exiger des mesures selon le principe "plus y'en a, mieux c'est", selon le chef du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).Il s'agit aussi de s'interroger sur leur financement. Un paquet de l'ordre de 600 millions est prévu, mais il n'est pas encore ficelé, indique le directeur du SECO. Ce plan doit pouvoir être rapidement mis en oeuvre et bénéficier à la Suisse. /ATS

18.01.2009 - 11:00
Actualisé le 18.01.2009 - 11:00

 

Actualités suivantes