SWITCH renforce les mesures de lutte contre la cybercriminalité

La lutte contre la cybercriminalité se renforce. La société SWITCH bloque désormais les adresses Internet soupçonnées d'être utilisées pour accéder à des données sensibles par hameçonnage ("phishing") ou pour diffuser des logiciels malveillants ("malware").Ces adresses sont alors enlevées de la toile, a indiqué SWITCH, la fondation chargée d'enregistrer les noms de domaine finissant en ".ch" depuis 2003. La société intervient lorsqu'un service de lutte contre la cybercriminalité reconnu par l'Office fédéral de la communication (OFCOM) soupçonne de tels abus. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus