Les responsables touristiques valaisans sont inquiets

La baisse du cours de l'euro provoque l'inquiétude des responsables touristiques valaisans. La concurrence ne se limite plus au choix entre mer et montagne. Les régions alpines des pays voisins, comme le Tirol, viennent démarcher des clients jusqu'en Valais.Il faut se préparer à un euro faible sur le long terme, avertit Urs Zenhäusern, directeur de Valais-Tourisme. "Certains experts estiment que la monnaie européenne ne remontera plus à 1,50 francs, c'est inquiétant", a-t-il déclaré. /ATS