Gel des salaires, chaînes en question et départ du patron à la SSR

La SSR met la pression sur le Conseil fédéral pour obtenir des moyens supplémentaires. Elle menace de supprimer des chaînes si elle n'obtient pas de nouvelles recettes. En attendant, un gel salarial est prévu. Et le directeur Armin Walpen cède son poste.Un premier train de mesures devrait permettre réduire les dépenses d'environ 30 millions dès l'an prochain. La SSR se trouve dans une "situation difficile" en raison notamment d'une baisse des rentrées publicitaires liée à la crise; elle a enregistré un déficit de 79 millions en 2008. Un plan d'assainissement est inéluctable, a noté M.Walpen lors d'une conférence de presse. /ATS