Rémunérations excessives: Ethos dépose des résolutions

La Fondation Ethos pointe une nouvelle fois du doigt la politique de rémunération des instances dirigeantes de grandes sociétés suisses. Elle a déposé, avec huit autres caisses de pension, des résolutions exigeant de donner un droit de regard accru aux actionnaires.L'examen des pratiques en matière de rémunération des hauts dirigeants confirme "les limites de l'autorégulation", a fait savoir Ethos à Zurich en lançant un appel à agir. Les résolutions évoquées s'adressent aux assemblées générales du printemps prochain d'ABB, du Credit Suisse, de Nestlé, de Novartis et de l'UBS. /ATS


Actualités suivantes

Articles les plus lus