Licenciements à Alstom: le groupe français suspend la procédure

La catastrophe nucléaire au Japon pourrait avoir des conséquences positives sur l'emploi. Le groupe français Alstom suspend provisoirement la restructuration de son secteur énergie qui devait entraîner la suppression de 4000 emplois, dont 750 en Suisse.Le comité d'entreprise réunissant les représentants syndicaux des différents pays européens où le groupe est présent a pris connaissance vendredi de l'information transmise à son président Udo Belz par la direction d'Alstom. Le moratoire court au moins jusqu'à la rencontre entre la direction d'Alstom et le comité d'entreprise les 21 et 22 avril à Paris, a précisé samedi à l'ATS Max Chopard, secrétaire d'Unia. /ATS

02.04.2011 - 13:55
Actualisé le 02.04.2011 - 13:55

 

Actualités suivantes