Restructuration: le Schwytzois OC Oerlikon se sépare de deux unités

Lourdement endetté, OC Oerlikon poursuit sa restructuration. Le groupe technologique schwytzois se sépare de sa division Esec et d'une autre unité dans les semi-conducteurs. La société continue aussi de réduire son effectif: quelque 150 postes passent à la trappe.Acquise en 2000, Esec est vendue à l'entreprise néerlandaise BE Semiconductor Industries, a annoncé OC Oerlikon. La transaction, dont les modalités financières n'ont pas transparu, devrait être finalisée en avril 2009. Etch, l'autre unitée cédée et qui est active dans les disques de matériau semi-conducteur, est pour sa part reprise par ses cadres. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus