Affaire UBS: le Conseil fédéral veut discuter avec les Etats-Unis

Le Conseil fédéral veut poursuivre les discussions avec les Etats-Unis à propos de l'accord UBS conclu avec Washington. Dans un deuxième temps, il pourrait soumettre l'accord d'entraide administrative conclu à l'approbation du Parlement.De son côté, la grande banque, par la voix de Kaspar Villiger, a annoncé qu'elle refuse de livrer d'elle-même au fisc les données de fraudeurs potentiels. "Oswald Grübel et moi-même ne livrerons jamais des données de façon illégale", a déclaré le président de l'UBS au "Tages-Anzeiger". /ATS


Actualités suivantes