La BNS juge une nouvelle hausse marquée du franc peu probable

Le président de la Banque nationale suisse (BNS), Philipp Hildebrand, estime que "le danger de voir le franc s'apprécier à nouveau de manière marquée est limité". Ce pour autant que l'Europe retrouve la stabilité."Les marchés suisses des obligations, des actions et de l'immobilier sont restreints", a déclaré Philipp Hildebrand dans un entretien paru dimanche dans l'hebdomadaire alémanique "Sonntag". /ATS

27.02.2011 - 15:26
Actualisé le 27.02.2011 - 15:26

 

Actualités suivantes