Unia se montre critique envers la faible hausse du pouvoir d'achat

Réunis samedi à Berne, les 120 délégués d'Unia ont tiré le bilan des négociations salariales. Ils critiquent l'absence d'amélioration substantielle du pouvoir d'achat des travailleuses et travailleurs malgré les dernières augmentations de salaire.En moyenne, on peut s'attendre en 2011 à une hausse de salaire de 1% en valeur réelle. Ce résultat serait en soi acceptable si les prélèvements étatiques croissants et la hausse des primes des caisses-maladie n'engloutissaient pas d'emblée ce surplus, dénonce Unia dans un communiqué. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus