Retour à Paris des ex-otages, mystère sur les contreparties

Les deux journalistes français Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ont atterri jeudi matin près de Paris après dix-huit mois de captivité aux mains des talibans en Afghanistan. Le gouvernement est resté muet sur les contreparties à leur libération.Les deux ex-otages, dont la situation avait suscité une intense mobilisation en France, ont été accueillis par leurs familles, leurs comités de soutien, ainsi que par le président français Nicolas Sarkozy et son épouse, Carla Bruni, accompagnés des ministres des Affaires étrangères Alain Juppé et de la Défense Gérard Longuet. /ATS

30.06.2011 - 12:02
Actualisé le 30.06.2011 - 12:02

 

Actualités suivantes