Crise financière: le plan de relance américain fébrilement attendu

Au lendemain du rejet par la Chambre des représentants américains du plan de sauvetage des banques de l'administration Bush, la BCE a continué d'injecter massivement des liquidités. Plus de 400 banques ont participé à l'opération, demandant 228 milliards d'euros.Les bourses sont restées fébriles, hésitant entre la hausse et la baisse, en attendant l'adoption du plan Paulson de 700 milliards de dollars. Spéculant sur un nouvel examen rapide par le Congrès américain, Wall Street a nettement rebondi après sa chute historique de lundi, sans toutefois combler sa dégringolade de la veille. Le Dow Jones a gagné 4,68% et le Nasdaq de 4,97%. /ATS

30.09.2008 - 22:30
Actualisé le 30.09.2008 - 22:30

 

Actualités suivantes