Gordon Brown compare l'économie britannique à la cheville de Rooney

Le premier ministre britannique Gordon Brown estime que l'économie britannique se trouve dans le même état que la cheville du footballeur anglais Wayne Rooney. Elle se remet, mais a besoin de soutien.L'économie britannique se porte mieux que prévu, comme l'attaquant de Manchester United, victime d'une blessure ligamentaire à la cheville droite lors d'un match mardi soir. Mais essayer de "sauter de la table de soins comme si rien ne s'était passé" aboutirait à faire "plus de dégâts", a déclaré M. Brown dans son message hebdomadaire sur le site internet du gouvernement. /ATS


 

Actualités suivantes