Le Conseil des Etats ne veut pas d'avocats pour les animaux

Le Parlement ne veut pas obliger les cantons à instaurer un avocat pour les animaux. Suivant le National, le Conseil des Etats a tacitement rejeté une initiative populaire en ce sens. Le peuple aura le dernier mot.La protection des droits des animaux est une souci justifié, a reconnu Hermann Bürgi (UDC/TG) au nom de la commission. Mais c'est la 5e fois que l'idée d'un avocat revient sur le tapis. Entre-temps, le code civil a été révisé, la loi sur la protection des animaux aussi et le code de procédure pénale donne déjà aux cantons la possibilité de nommer un avocat. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus