Thaïlande: les "chemises rouges" ne renoncent pas malgré les morts

Les "chemises rouges" ont affiché leur détermination à mener jusqu'au bout leur combat pour des élections anticipées au lendemain de violents affrontements avec les forces de l'ordre à Bangkok. Ces heurts ont fait une vingtaine de morts et plus de 800 blessés."Le temps de la négociation est terminé. Nous ne négocions pas avec des assassins", a lancé Weng Tojirakarn, un des chefs de file du mouvement. "Nous devons continuer le combat. Nous ne renoncerons pas. Les militaires vont revenir." /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus