France: une nouvelle fuite d'uranium relance la controverse

Onze jours après un premier incident à Tricastin, une nouvelle fuite d'uranium a été signalée jeudi à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) par une usine du groupe Areva, à Romans-sur-Isère (Drôme). La fuite durait depuis plusieurs années.Areva et le ministre de l'Ecologie Jean-Louis Borloo ont assuré que cet incident n'avait eu aucune conséquence sur l'environnement et la santé humaine. L'ASN a classé l'incident au niveau 1 de l'échelle internationale de gravité des événements nucléaires, qui en compte sept. /ATS

18.07.2008 - 17:38
Actualisé le 18.07.2008 - 17:38

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus