Nouveau Premier ministre au Burkina pour freiner la contestation

Le président burkinabè Blaise Compaoré a nommé lundi au poste Premier ministre un diplomate pour tenter de freiner les révoltes. Lundi, une manifestation violente a eu lieu dans l'Ouest alors que la mutinerie militaire s'est étendue à quatre villes après Ouagadougou.L'ambassadeur burkinabè à Paris, Luc-Adolphe Tiao, remplace Tertius Zongo, dont le gouvernement avait été dissout le 15 avril au lendemain de nouvelles mutineries de soldats au sein de la garde présidentielle. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus