Taïwan: le futur président ménage la chèvre et le chou

Le futur président taïwanais Ma Ying-jeou a donné des gages de détente au voisin chinois. Dans le même temps, il a souhaité le maintien du statu quo qui prévaut au sujet de l'île: ni indépendance, ni réunification.M. Ma a également "déploré la situation des droits de l'homme en Chine". Il s'est dit prêt à envisager le boycott des Jeux olympiques de Pékin en cas d'aggravation de la situation au Tibet. /ATS


 

Articles les plus lus