Vendredi saint: flagellations et crucifixions aux Philippines

Des dizaines de personnes se sont flagellées tandis que d'autres ont été "crucifiées" lors des traditionnelles cérémonies du vendredi saint aux Philippines. Selon des responsables locaux, 30'000 touristes Philippins et étrangers sont attendus à Manille, la capitale."C'est la chose la plus douloureuse que j'ai jamais endurée, mais c'est pour le Seigneur et c'est ma pénitence", a déclaré Rommel David, qui a entamé les "cérémonies" en se fouettant le dos en compagnie d'une dizaine de camarades dans la ville de San Fernando, au nord de Manille. /ATS

02.04.2010 - 11:40
Actualisé le 02.04.2010 - 11:40

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus