Le pouvoir iranien étouffe les opposants à l'élection d'Ahmadinejad

Les autorités iraniennes ont arrêté quelque 25 journalistes et membres du personnel du quotidien du candidat malheureux Mir Hossein Moussavi. Le quotidien, autorisé peu avant la présidentielle du 12 juin, a été interdit au lendemain du scrutin."Il y a cinq ou six membres du personnel administratif et le reste sont des journalistes. Ils ont été arrêtés lundi, a déclaré Alireza Beheshti, membre de la rédaction en chef du quotidien "Kalemeh Sabz". /ATS


 

Articles les plus lus