Le président Sarkozy confirme la mort de l'otage français au Sahel

Le président français Nicolas Sarkozy a confirmé lundi la mort de l'otage français Michel Germaneau au Sahel, revendiquée dimanche par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Dénonçant un "acte barbare et odieux", il a promis que l'assassinat ne resterait "pas impuni"."Je condamne cet acte barbare, odieux, qui vient de faire une victime innocente (...), qui consacrait son temps à aider les populations locales", a déclaré au cours d'une intervention télévisée Nicolas Sarkozy, condamnant un "assassinat de sang froid". /ATS


 

Actualités suivantes