Droits de l'homme: l'ONU dénonce les prisons secrètes dans 66 pays

Des dizaines de pays ont détenu des personnes soupçonnées de terrorisme dans des centres de détention secrets, affirme un rapport de l'ONU publié mercredi. Un total de 66 pays, dont les Etats-Unis, se sont livrés à cette pratique condamnable.Le rapport de 222 pages, rédigé pendant un an par quatre experts de l'ONU, sera discuté par le Conseil des droits de l'homme lors de sa session de mars. Il porte sur les neuf dernières années et se fonde sur des entretiens avec 30 individus et des questionnaires auxquels 44 Etats ont répondu. Le rapport considère que les victimes et leurs familles ont droit à des indemnités et que les responsables des actes incriminés doivent être poursuivis. /ATS

27.01.2010 - 11:01
Actualisé le 27.01.2010 - 11:01

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus