Le président mexicain tenu responsable d'un massacre

Les familles des victimes de la fusillade qui a fait quinze morts lors d'une fête de lycéens à Ciudad Juarez, ont mis en cause le président mexicain Felipe Calderon. Elles l'accusent de ne pas avoir fait le nécessaire pour empêcher le massacre.Le Sénat a en outre invité le gouvernement à expliquer comment des inconnus avaient pu tuer treize adolescents et deux adultes, malgré le dispositif de sécurité déployé dans cette ville. Les violences liées au trafic de drogue ont fait 2650 morts l'an dernier à Ciudad Juarez, frontalière des Etats-Unis. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus